Bienvenue sur le site des questions réponses du jardin et des espaces verts. Connexion or Inscription

2 Réponses

FNAMS – FNSEA – GNIS – IRRIGANTS DE FRANCE – UFS : Pourquoi la profession agricole s’est-elle mobilisée le 30 septembre 2015 à Paris pour une gestion efficace et responsable de l’eau ?

Posée par: 480 vues , , ,
Autres

2 Réponses

  1. +2 Votes Thumb up 0 Votes Thumb down 0 Votes

    Le colloque « Eau & Semences : des ressources pour l’avenir » s’est tenu le 30 septembre 2015 à Paris avec les acteurs de la filière agricole, des fournisseurs aux utilisateurs de semences (FNAMS – FNSEA – GNIS – IRRIGANTS DE FRANCE – UFS).

    Cette journée dédiée aux enjeux de la gestion de l’eau pour la production de semences en France, point de départ de toute production agricole, montre à quel point il est en effet urgent de faire avancer la politique de l’eau.

    La gestion de l’eau : clef de la réussite pour une filière semencière compétitive

    La filière semencière française est une filière d’excellence qui place la France au 1er rang européen des pays producteurs de semences et au 1er rang mondial des exportateurs dans plus de 145 pays. L’irrigation est une des clés de ce dynamisme.

    Devant les enjeux de l’accès à l’eau pour cette filière, Régis Fournier, Président de l’UFS, revendique l’implication des entreprises aux côtés des agriculteurs pour « élaborer des projets ambitieux et responsables pour préserver, partager et accéder à l’eau dans leurs territoires. »

    L’accès à l’eau est un enjeu stratégique pour l’agriculture française

    La profession agricole travaille de fait à une gestion de l’eau responsable et respectueuse des milieux aquatiques permettant à chaque usage et à chaque utilisateur d’en bénéficier.

    A l’avenir, l’accès à l’eau sera davantage stratégique en raison des changements climatiques. La campagne 2015 a d’ailleurs démontré la nécessité de l’irrigation pour la production agricole et l’intérêt de développer le stockage de l’eau.

    Partage, préservation de l’eau, et compétitivité de l’agriculture : quelles politiques pour l’avenir ?

    Avec l’ensemble des partenaires de l’agriculture française, les acteurs de la filière semences souhaitent :
    la prise en compte des besoins spécifiques de la production de semences dans les politiques d’aménagement des ressources en eau afin de sécuriser l’accès pour ces productions ;
    la mobilisation des élus et du Gouvernement pour élaborer une politique de stockage de l’eau ambitieuse.
    l’encouragement de toutes les pistes d’innovation qui permettent d’économiser l’eau, dont l’amélioration des plantes.

    Ainsi Xavier Beulin, Président de la Fnsea, a conclu le colloque en rappelant que  » pour assurer la compétitivité, la durabilité et la diversité de nos systèmes agricoles, il convient de faire preuve de détermination pour consolider et investir à la fois dans de nouveaux stockages et les technologies les plus efficaces. »

    Source : Gnis

    SECTEUR VERT - Oct 01, 2015 | Répondre

  2. +1 Votes Thumb up 0 Votes Thumb down 0 Votes

    Le problème relatif à une gestion « efficace et responsable » de l’eau concerne non seulement les agriculteurs mais aussi les collectivités (arrosage des parcs, des espaces verts, terrains de sport, golfs, hippodromes, etc.) ainsi que les jardiniers amateurs (jardins, vergers, potagers).

    Le choix de végétaux ou de semences adaptés aux changements climatiques, pour les jardins et les espaces verts, est -bien sûr- au centre de cette réflexion.

    Mais la question qui demeure, en particulier pour les jardin et les espaces verts est la suivante : comment assurer un stockage de l’eau de grande ampleur et régulier, à la fois pour les professionnels et les particuliers et ce, au niveau national ?

    SECTEUR VERT - Oct 02, 2015 | Répondre


Question Réponse