Bienvenue sur le site des questions réponses du jardin et des espaces verts. Connexion or Inscription

2 Réponses

Comment protéger en hiver vos plantes d’extérieur (balcons, terrasses, jardins) avec le voile de protection en polypropylène non tissé WINTERTEX de Nortene ?

Posée par: 122 vues , , , ,
Végétal

 

2 Réponses

  1. +1 Votes Thumb up 0 Votes Thumb down 0 Votes

    Aux premiers signes de l’hiver, bien emmitouflés sous un voile d’hivernage, les plantes frileuses et arbres fragiles se réchaufferont de quelques degrés supplémentaires. Ce voile en polypropylène non tissé offre cet avantage d’être perméable à l’air et à l’eau, évitant ainsi la déshydratation des végétaux protégés. La lumière y est également filtrée, ce qui produit un effet de serre parfaitement préconisé pour une protection hivernale.

    Pour les régions plus tempérées, WINTERTEX, voile non tissé, offre trois formats en 30g/m2. Il s’adapte à tous types de plantes, il s’enroule autour de la plante et se coupe à la bonne taille.

    Les caractéristiques :

    – Voile non tissé polypropylène 30 g/m²
    – Sac PE avec trou sans poignée / film rétractable
    – Traité anti-UV 1 saison
    – Coloris blanc
    – Dimensions : – 2 x 5 m – 2 x 10 m – 1 x 10 m (x2)
    – Prix public généralement constaté : à partir de 4 euros

    Quelques conseils supplémentaires :

    De cette façon, on protège du gel les plantations, tout autant que les boutons des plantes rustiques prêts à éclore. Toutefois, si l’hiver n’est pas trop rigoureux et que le froid ne se prolonge pas, il est possible de regrouper les plantes fragiles le long d’un mur de la maison et de les protéger toutes ensembles derrière un écran de voile d’hivernage. On gagnera ainsi 3 ou 4°C par rapport à la température mesurée sous abri au milieu du jardin, des degrés qui peuvent faire la différence pour des espèces sensibles.

    Il est conseillé durant l’hiver de retendre le voile d’hivernage et d’en profiter pour aérer un peu. Il ne doit pas trop plaquer les végétaux pour éviter le développement de pourriture.

    En mars-avril, on protège les floraisons, car certains arbustes craignent les gelées tardives qui peuvent détruire les jeunes pousses et les boutons à fleur (terre de bruyère, comme les rhododendrons précoces et les camellias). Pensez également à vos arbres fruitiers en pot dont la floraison peut être détruite en une seule nuit froide.

    En avril–mai, dès que les gelées ne sont plus à craindre, retirez le voile d’hivernage ainsi que toutes les autres protections hivernales. La nature reprend alors ses droits sous les rayons du soleil. Ce voile est en outre très résistant aux intempéries, comme les grêles.

    >>Pour en savoir plus : http://www.nortene.com

    NORTENE - Fév 13, 2018 | Répondre

  2. +1 Votes Thumb up 0 Votes Thumb down 0 Votes

    Nortene vous propose également dans la même famille « Protection » une gamme très large :

    ● Hivertube, gaine avec voile d’hivernage de 30 g/m² : 1 x 10 m – 22,60 euros
    ● Ouatex, voile d’hivernage double épaisseur de 85 g/m² : 1 x 10 m – 40 euros
    ● Hiverzip, housses d’hivernage de 50 g/m² : 2 x 1,80 m ou 1 x 1,60 m – de 14 à 18 euros le lot de 2 housses
    ● Pop up : 1,5 x 0,7 m – 42 euros
    ● Maxifleece, 2 housses cousues en voile non tissé, 2 grammages (60g pour la partie haute et 80 g pour la partie basse) : 2 x 2,10 m – 23 euros le lot de 2
    ● Winterpot, housse de protection de pot : Ø 45 x 50 cm – 15,80 euros
    ● Naturesac, sac en toile de jute : 1 x 1,10 m – 6,30 euros
    ● Natureroll, protection en toile de jute en rouleau : 1 x 10 m – 24,30 euros

    >>Pour en savoir plus : http://www.nortene.com

    NORTENE - Fév 13, 2018 | Répondre


Question Réponse