Bienvenue sur le site des questions réponses du jardin et des espaces verts. Connexion or Inscription

1 Réponses

GNIS-Groupement national interprofessionnel des semences et plants : Comment cultiver longtemps son potager en adoptant les bons gestes pour ménager ses efforts ?

Posée par: 821 vues , , , ,
Autres

1 Réponses

  1. +2 Votes Thumb up 0 Votes Thumb down 0 Votes

    Le potager est votre jardin secret contre le stress ! Les adeptes du sport l’ont compris, mais, avaler les trottoirs au milieu des gaz d’échappement ou brasser l’eau de javel à la piscine la plus proche, ce n’est pas votre truc, alors que diriez-vous d’un petit coin de potager ? Prendre soin des plantes que l’on a semées, récolter les fruits et légumes de ses efforts, voilà de quoi vous réconcilier avec vous-même et vous ressourcer loin du téléphone et de l’agitation urbaine.

    Enlever trois mauvaises herbes, arroser les salades à la fraîche ou simplement surveiller les tomates qui mûrissent, deviennent vite des moments privilégiés aussi nécessaires à votre bien-être que 20 minutes de gym quotidienne ! Les hyper actifs et les grands nerveux y retrouvent le calme et la sérénité. Et n’oubliez pas : les bons gestes permettront de ménager vos efforts pour que le jardinage rime toujours avec plaisir.

    Une règle d’or : évitez d’enrouler votre dos

    • Pour bêcher, biner ou ratisser, veillez à maintenir votre dos le plus droit possible. Vous pouvez vous pencher, c’est-à-dire incliner votre buste mais sans courber la colonne vertébrale. C’est simple, mais ce n’est pas forcément naturel !

    • Pour soigner vos plates-bandes ou cueillir vos légumes, préférez la position accroupie ou à genoux plutôt que de vous casser en deux.

    • Pour soulever et transporter vos récoltes ou vos arrosoirs, prenez de bonnes habitudes : – préparez votre trajet de transport (libérez le passage et éliminez les obstacles), – placez-vous le plus près possible de la charge pour diminuer l’effet du bras de levier sur l’ensemble de votre colonne vertébrale, – écartez les pieds pour avoir une meilleure stabilité, – choisissez le bon emplacement pour éviter les mouvements de torsion, – fléchissez les jambes et accroupissez-vous, – saisissez la charge fermement, – utilisez les muscles des membres inférieurs pour vous redresser en conservant les bras allongés le plus près possible du corps afin de diminuer au maximum la distance entre la charge et vous, – verrouillez vos lombaires (bas du dos) en contractant à la fois les muscles abdominaux et les muscles le long de la colonne vertébrale dits spinaux, – déplacez-vous tranquillement et préférez une table au sol pour déposer votre charge.

    • Il faut changer de position souvent, comme dans toute activité, pour éviter les douleurs du dos mais aussi dans tout le corps : – faites de courtes pauses, levez-vous et faites quelques pas, – détendez-vous, étirez-vous, soufflez et respirez la bonne odeur de votre potager en toute saison, – ne faites pas de mouvements brusques, ne vous tournez pas violemment.

    Choisissez bien vos outils !

    Avec de bons réflexes et de bonnes habitudes, ils vous éviteront bien des courbatures. C’est émouvant d’utiliser les vieux outils de grand-père mais, s’ils sont lourds, trop longs, trop courts ou trop gros, vous aurez des ampoules aux mains et très vite mal au dos ! En préférant des ustensiles ergonomiques, c’est-à-dire adaptés à vous-même, le plaisir prendra le pas sur l’effort.

    Un bon outil est avant tout celui qui a le bon poids et la bonne taille par rapport à celui qui l’utilise : un outil trop court vous casse en deux, un outil trop long vous encombre, un outil trop léger ne permet pas un travail en profondeur et un outil trop lourd fatigue vite son utilisateur. N’hésitez pas à suivre les conseils des spécialistes, jardiniers et fabricants d’outils.

    Source : http://www.gnis.fr/

    GNIS - Mar 11, 2015 | Répondre


Question Réponse